Des combattants du Front al-Nosra envisageaient une attaque pour empêcher une offensive de l’armée syrienne au sud d’Alep, mais ont essuyé un échec.

Les militaires syriens ont empêché une percée préparée par le Front al-Nosra au sud de la ville d’Alep, relate le site du quotidien El Watan, proche du pouvoir de Damas.

Selon le journal, les terroristes ont attaqué les positions de l’armée gouvernementale du côté de la localité de Khan Touman, dans la province d’Alep, mais ont rencontré une riposte. L’artillerie syrienne a pilonné les djihadistes, détruisant un char, deux véhicules blindés, plusieurs armes et cinq camionnettes équipées de mitrailleuses. Selon la source du quotidien, plus de 30 terroristes ont été tués.

Le média indique par ailleurs que l’attaque planifiée par le Front al-Nosra et ses alliés visait à empêcher une offensive actuellement planifiée par l’armée syrienne sur le front sud et sud-ouest, à proximité de la ville d’Alep. Les troupes gouvernementales cherchent ainsi à reprendre aux terroristes plusieurs parties de la route stratégique reliant Damas à Alep, saisies deux ans plus tôt. Cette avancée permettrait en outre d’exploiter une offensive sur l’aérodrome militaire d’Abu al-Zuhur.Des combats contre les militants du Front al-Nosra se déroulent actuellement dans le nord de la province de Hama, à près de 220 km de Damas.

Etiquette: ;