Le nouvel ambassadeur des États-Unis aux Pays-Bas a présenté ses excuses samedi après une interview dans laquelle il a nié, contre toute évidence, avoir tenu des propos anti-musulmans il y a deux ans.

 

En 2015, Peter Hoekstr avait affirmé dans une interview sur la chaîne publique néerlandaise NOS que les musulmans avaient fait sombrer l’Europe dans le « chaos »:

«Le mouvement islamique est arrivé à un point où il fait sombrer l’Europe dans le chaos. C’est le chaos aux Pays-Bas, il y a des voitures brûlés, des personnalités politiques brûlées», avait-il déclaré avant d’ajouter: Et oui, il y a des zones de non-droit aux Pays-Bas.»

Samedi, il a nié ses propos affirmant qu’il s’agissait de «fake news» avant de se rétracter. Dans un communiqué, il a présenté de vagues excuses. «J’ai tenu certains propos en 2015 et regrette l’échange durant l’interview. Merci d’accepter mes excuses.»

Peter Hoekstr, Américain d’origine néerlandaise, est un ancien élu de la Chambre des représentants. Il prendra ses fonctions d’ambassadeur le mois prochain.

Etiquette: