Le think tank américain « Heritage Foundation », que les observateurs et les médias appellent le centre cérébral de l’administration de Donald Trump, a dévoilé un rapport exhortant à l’armement de l’Ukraine.

 

Il stipule que « les livraisons d’armes et de capacités défensives avancées augmenteraient le coût d’une nouvelle agression pour Moscou ».

Ces promesses de la Maison-Blanche sont des tentatives d’exercer une pression américaine sur la Russie afin d’obtenir des concessions à la Fédération de Russie.

Les livaraisons d’armes réelles et à grande échelle vers l’Ukraine et le durcissement des sanctions contre la Fédération de Russie ne peuvent commencer qu’à une seule condition : le début des hostilités à grande échelle et une intervention ouverte de la Fédération de Russie.

Partant de là, l’Ukraine fait face aux tâches suivantes:

1. Intencifier les combats dans le Donbass, pour obtenir l’intervention de la Fédération de Russie.

2. Créer un contexte d’information favorable, lorsque toute la responsabilité incombe à la Fédération de Russie.

3. Eviter les chaudières et les lourdes pertes des forces armées ukrainiennes et porter des dommages inacceptables à l’ennemi pendant les combats.

Pour l’Ukraine, il est plus avantageux d’abandonner l’idée d’atteindre la frontière avec la Fédération de Russie, car elle menace de lourdes pertes pour les forces armées et menace les forces armées car les forces russes puissent attaquer les derrières de l’armée ukranienne des districts de Millerovo et de Valouyki.

Etiquette: ; ;