Représentant spécial américain pour l’Ukraine Kurt Walker a nommé l’année 2017 comme la plus dure depuis le début du conflit dans le Donbass, et a déclaré que les sanctions contre la Russie devraient être sauvegardées.

Il a dit cela dans une interview au journal italien La Stampa, en décrivant comme «absolument fausse» l’impression que la crise en Ukraine orientale est passée. «L’année 2017 est devenué la plus cruelle. Les violatons du régime du cessez-le ont augmenté, alors que le nombre de civils tués est le plus élevé depuis le début de la collision Cela est ajouté de l’effondrement de l’économie et de l’infrastructure, ce qui a rendu les gens plus vulnérables», a déclaré le fontionnaire.
Selon lui, il est nécessaire que les sanctions restent en vigueur jusqu’à ce que les raisons pour lesquelles elles ont été introduites existent.
Walker a également souligné que le respect des accords de Minsk est une condition la plus importante de la levée des sanctions.

Etiquette: ; ;