Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a annoncé mardi le début de la formation d’un groupe permanent de forces russes dans les bases de Tartous et Hmeimim en Syrie.

Dans des déclarations à la presse à Moscou, Sergueï Koujouguétovitch Choïgou a souligné que président russe Vladimir Poutine avait récemment approuvé la formation d’une force permanente sur la base navale de Tartous et à la base aérienne de Hmeimim dans l’ouest de la Syrie.

Choïgou a remercié le parlement russe pour son soutien aux activités de Moscou en Syrie.

Le Conseil de la Fédération de Russie (chambre haute du parlement russe) a ratifié mardi l’accord avec le régime syrien visant à agrandir le centre d’approvisionnement physique et technique de la flotte militaire russe à Tartous.

La Douma russe (chambre basse du parlement) a ratifié, jeudi, le projet d’accord signé entre Moscou et le régime syrien sur l’élargissement du territoire de la base navale russe de Tartous,

L’accord a été conclu pour une durée 49 ans et serait reconduit pour des périodes supplémentaires de 25 ans si aucune des parties n’informe par écrit quant à son intention d’y mettre fin au moins à 12 mois avant son expiration.

L’accord prévoit que la Russie « pourrait déployer simultanément à Tartous 11 bâtiments de guerre (navires de guerre) dans les eaux territoriales et les ports de la Syrie ainsi qu’envoyer le nombre de soldats qu’elle juge suffisant pour protéger la base navale ».

L’accord russo-syrien stipule également que la base ne peut être soumise à aucune responsabilité civile, administrative ou judiciaire syrienne.

En outre, la base russe devrait bénéficier d’une immunité totale aux biens meubles et immeubles russes contre toute inspection, saisie ou autre action. Le personnel de la base navale, ainsi que leurs proches, jouissent également d’une immunité totale en outre des privilèges similaires accordés aux diplomates.

Etiquette: ; ; ;