Les Libériens attendent patiemment le nom de leur nouveau président, au lendemain du second tour de la présidentielle opposant George Weah au vice-président Joseph Boakai. Un scrutin dont le bon déroulement a été globalement salué par les observateurs.

L’ex-star du football a d’ores et déjà fait savoir qu’il serait le prochain président.  Mais le président de la Commission électorale nationale a demandé aux deux candidats de s’abstenir de revendiquer la victoire avant la publication des résultats officiels. Dansa Kourouma est le vice-président du Réseau ouest africain pour la surveillance des élections, une organisation indépendante qui supervise le processus électoral au Liberia. Il a été joint par Bob Barry.

Les observateurs de l’UE et du Liberia Elections Observation Network, un réseau d’associations de la société civile, ont également salué l’amélioration de l’organisation du scrutin et son déroulement pacifique.

Prévu initialement le 7 novembre, le second tour avait été reporté à la suite de recours du candidat arrivé troisième le 10 octobre, appuyé par Joseph Boakai qui avait dénoncé des « fraudes et irrégularités ».

Etiquette: ;