Des jihadistes français ont été interpellés en Syrie par des commandos kurdes. Certains étaient activement recherchés depuis plusieurs années.

« Selon nos informations, un groupe entier a été arrêté : huit membres de nationalité française ou bien partis de France », explique Matthieu Boisseau en direct de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI) à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

Tous connus des services de renseignement

Les jihadistes arrêtés sont tous connus des services de renseignement français, notamment deux d’entre eux. « Thomas Barnouin d’abord, l’un des leaders français dans les rangs de Daech, déjà condamné en 2009 pour son appartenance à une filière jihadiste dite ‘Artigat’. Quant au deuxième français, il s’agit de Romain Garnier, déjà aperçu dans des vidéos de propagande de l’État islamique. Lui est issu d’une autre cellule, celle de Vesoul (Haute-Saône). Où et par qui ces Français seront-ils interrogés et jugés, c’est une question épineuse », commente le journaliste.

Etiquette: ; ;