Des systèmes antiaériens russes auraient intercepté deux missiles tirés par des terroristes sur la base militaire de Hmeimim en Syrie, ont signalé des médias locaux.

Le complexe antiaérien russe Pantsir S-1 aurait détruit des missiles lancés par des terroristes sur la base militaire de Hmeimim en Syrie, annonce le portail Al-Masdar News.

Selon les informations préliminaires, les terroristes du village de Bdama, dans la province d’Idlib, ont lancé plusieurs missiles sur la base aérienne russe. Les systèmes antiaériens ont réussi à abattre deux missiles. Au moins un missile n’a pas atteint la base aérienne et a explosé près de la ville de Jablé.

La semaine dernière, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a considéré la défense antiaérienne du contingent militaire russe en Syrie comme fiable.

«Les complexes S-400, S-300B et Pantsir ont assuré la pleine suprématie de nos forces aériennes dans l’espace aérien syrien conjointement avec l’aviation de combat. Aucun fait de violation de la sécurité des bases russes à Hmeimim et à Tartous n’est admis», a déclaré le ministre russe.

Le Pantsir S-1 a intercepté et a détruit 16 drones et 53 projectilles de lance-roquettes multiples, avait ajouté M.Choïgou.

La Russie a commencé son opération militaire le 30 septembre 2015. L’aviation russe soutient les actions terrestres de l’armée syrienne. Le 11 décembre 2017, Vladimir Poutine a visité la base de Hmeimim où il a donné l’ordre d’entamer le retrait du contingent russe de Syrie après la défaite infligée à Daech. Toutefois, la Russie conservera deux bases dans le pays : Hmeimim et Tartous.

Etiquette: ;