En France, une comptine consacrée à « Chang le petit Chinois » est jugée raciste et fait polémique. Retour sur ces chansons pour bambins moins innocentes qu’elles en ont l’air.

«

Chang est assis, il mange du riz, ses yeux sont petits, riquiquis». Telle est la rengaine d’une comptine distribuée dans une maternelle d’Aubervilliers, en France. Baptisée « Chang le petit Chinois », la ritournelle a scandalisé certains parents, la qualifiant de stigmatisante. Accumulant les clichés et les stéréotypes, elle ferait la promotion du racisme dit « ordinaire » : les petites discriminations insidieuses du quotidien.

La polémique a enflé sur Facebook où, alertée pour un parent d’élève, l’association des Chinois résidents en France s’est exprimée. « Des parents asiatiques horrifiés à la vue de la chanson qu’on enseigne dans la classe de leur en enfant en maternelle. N’hésitez pas à pointer les clichés et stigmatisations racistes et faire comprendre gentiment en quoi c’est déplacé », a écrit Sacha Lin-Jung, son président. Le ministère de l’Éducation nationale devrait être saisi.

Des parents asiatiques horrifiés à la vue de la chanson qu’on enseigne dans la classe de leur enfant en maternelle!!!
C’est tout frais 2017-2018 et on le doit à Susanna Orsolato Cazadieu qui va avoir droit à son quart d’heure de gloire dans les médias.
N’hésitez pas à pointer les clichés et stigmatisation raciste et faire comprendre gentiment en quoi c’est déplacé.

Etiquette: