Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré dimanche que les Etats-Unis revendiquent la démocratie quand elle va dans le sens de leurs intérêts et s’en passent quand les événements vont à l’encontre de leurs souhaits.

Erdogan a tenu ces propos lors du 6eme Congrès ordinaire du Parti de la Justice et du Développement (Ak Parti), dans la province de Düzce (ouest).

Le président turc a déclaré : « Les Etats-Unis disent qu’ils ne soutiendront plus l’ONU. Où est votre foi en la démocratie ? Vous défendez la démocratie quand elle correspond à vos intérêts, et vous l’abandonnez quand les événements contredisent vos souhaits ».

La Turquie était consciente de la justesse de sa position dans la défense de la ville palestinienne de Jérusalem, a affirmé Erdogan, notant que son pays a réussi dans sa lutte pour le soutien de la ville sainte.

« Nous savons également que nous avons raison sur les questions syriennes et irakiennes, comme dans nos relations avec les pays occidentaux. Nous avons raison de renforcer notre démocratie et l’économie de notre pays avec détermination », a-t-il martelé.

Et d’ajouter : « Nous sommes conscients de la justesse de notre position sur la question de Jérusalem, et nous avons gagné avec l’aide de Dieu ».

En outre, Erdogan a salué la réponse des Etats membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) à son appel à la tenue d’un sommet d’urgence pour examiner les répercussions de la reconnaissance par Washington de Jérusalem comme étant la capitale d’Israël.

En ce qui concerne les menaces visant la sécurité de la Turquie, il a déclaré: « Quand on voit l’ampleur des menaces qui nous entourent, nous disons que cela est admirable, parce que cela montre à quel point ils nous craignent. Mais aussi importantes que soient les menaces, nous ne renoncerons pas à notre luttes contre elles ».

«Plus la Turquie se développe, plus les menaces qui nous entourent sont grandes», a déclaré Erdogan.

Et de conclure : «les anciens l’ont dit : les grands connaissent de grands tourments. Mais nous n’avons jamais accepté et nous n’accepterons jamais l’humiliation».

Etiquette: ; ;