Christine Lagarde est confiante à l’orée de l’année 2018. Dans une interview au Journal du dimanche, la directrice générale du Fond monétaire international (FMI) se félicite que la reprise économique mondiale soit maintenant plus forte et mieux partagée.

En 2017, pour la première fois depuis des années, les prévisions de croissance mondiale du Fond monétaire international (FMI) ont été revues à la hausse et non plus à la baisse comme c’était devenu la coutume. Christine Lagarde se félicite qu’avec une croissance moyenne de 3,6 % en 2017 et même 3,7 % en prévision pour 2018 l’économie mondiale revienne ainsi au rythme de progression de la richesse qui avait cours avant la crise financière de 2007-2008.

Une reprise économique que la directrice générale du FMI juge désormais plus forte, mieux partagée et plus seulement tirée par les pays émergents. Elle invite donc les pays à profiter de cette embellie pour poursuivre ou entamer les réformes structurelles nécessaires.

Etiquette: ; ;