L’Iran a rouvert aujourd’hui deux postes-frontières reliant son territoire à la région autonome du Kurdistan qui avaient été fermés à la suite du référendum sur l’indépendance organisé par les Kurdes en septembre dernier.

« Les postes-frontières de Tamarchin et Parviz Khan avec Erbil et Souleimanieh qui avaient été fermés sur requête du gouvernement irakien ont été rouverts », a déclaré le consulat de la République islamique à Erbil, cité par l’agence ISNA.

Le référendum du 25 septembre organisé par le Gouvernement régional du Kurdistan (GRK), marqué par une victoire massive du « oui » à l’indépendance, a été invalidé par la Cour suprême irakienne qui en a annulé les résultats.

Etiquette: ;