Après deux ans de stagnation, des pourparlers entre la Corée de Nord et la Corée de Sud ont toutes les chances d’être organisées au sommet, début janvier, après la main tendue de Kim Jong-un.

Il a évoqué une participation nord-coréenne aux jeux Olympiques d’hiver.

La Corée du Sud a proposé mardi de tenir des discussions de haut niveau avec Pyongyang, le 9 janvier afin d’améliorer les relations intercoréennes, a annoncé le ministre sud-coréen de l’Unification Cho Myoung-Gyon lors d’une conférence de presse.

L’intention de Séoul a été provoqué par la récente déclaration du numéro un nord-coréen Kim Jong-Un qui a donné le premier signe d’une possible participation aux jeux Olympiques d’hiver en Corée du Sud, en dépit des tensions suscitées par ses ambitions nucléaires.

«Nous espérons que le Sud et le Nord pourront s’asseoir face à face pour discuter de la participation de la Corée du Nord aux jeux de Pyeongchang de même que d’autres questions d’intérêt mutuel pour l’amélioration des relations intercoréennes», a déclaré le ministre Cho Myoung-Gyon.

Selon l’agence sud-coréenne Yonhap, les dernières négociations au niveau des vice-ministres nord-coréen et sud-coréen ont eu lieu en décembre 2015.

Le Président sud-coréen Mun Zhe Ying a salué le souhait de Kim Jong-un d’envoyer une délégation nord-coréenne aux Jeux olympiques de Pyeongchang en février. Le Président a chargé les ministères de l’Unification nationale, de la Culture et des Sports «de préparer dès que possible toutes les variantes à la participation des athlètes nord-coréens aux JO».

Etiquette: ;