Steve Bannon, l’ancien conseiller stratégique de Donald Trump, a décrit la rencontre entre le fils du président américain et un groupe de Russes, durant la campagne de 2016, comme étant «  antipatriotique  » et «  traître  », selon un livre que le Guardian a pu lire.

Il avait averti que l’enquête sur la collusion présumée avec le Kremlin allait se concentrer sur le blanchiment d’argent. Dans ce livre, Michael Wolff, l’auteur, met en évidence une Maison Blanche empêtrée dans les crises.

Bannon est un des personnages centraux du livre. Ses propos sont particulièrement cinglants lorsqu’il évoque la rencontre entre Donald Trump Junior, Jared Kushner, Paul Manafort et l’avocate russe Natalia Veselnitskaya. Un intermédiaire de confiance avait promis des documents qui pouvaient «  incriminer  » Hillary Clinton. Au lieu d’alerter le FBI, comme il aurait dû le faire, Donald Trump Junior aurait répondu qu’il «  aimait  » beaucoup cette hypothèse, selon Steve Bannon.

Etiquette: ;