Le président des États-Unis, Donald Trump, a dissous la commission pour les enquêtes sur une éventuelle fraude à l’élection présidentielle de 2016 et a chargé de cette question le ministère de la Sécurité intérieure.

«En dépit des preuves importantes de la fraude à l’élection, de nombreux Etats ont refusé d’accorder à la commission présidentielle sur les élections les informations de base nécessaires à l’enquête. Au lieu de me livrer à des batailles juridiques sans fin au détriment des pyeurs des impôts, aujourd’hui j’ai signé le décret sur la dissolution de la Commission et a chargé le ministère de la Sécurité intérieure étudier ces questions et déterminer les prochaines étapes « , – a déclaré Trump dans le communiqué.

L’élection présidentielle américaine a eu lieu en novembre 2016. Après la victoire du républicain Donald Trump, le pays a commencé à discuter de l’ingérence alléguée de l’extérieur dans le processus de vote. En particulier, il a été allégué que la Russie était impliquée dans cette ingérence, ce que Moscou a réfuté à plusieurs reprises, en incistant l’absence de preuves.

A LIRE : L’intelligence américaines n’ont pas de preuves de l’ingérence de la Russie aux élections présidentielles

Etiquette: ; ;