Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, Antonio Guterres, a exhorté, mercredi, les autorités iraniennes à «respecter le droit au rassemblement pacifique et la liberté d’expression ».

C’est ce qui ressort de la conférence de presse tenue par le porte-parole adjoint de Guterres, Farhan Haq, mercredi au siège de l’organisation internationale à New York.

Guterres a exprimé «sa profonde préoccupation quant aux développements récents dans la République islamique de l’Iran ».

Haq a indiqué que «le Secrétaire général suit de près les derniers développements, regrette les victimes et exhorte à respecter le droit au rassemblement pacifique et la liberté d’expression».

Il a appelé à ce que les manifestations se déroulent pacifiquement et à éviter de nouvelles violences.

En réponse aux questions relatives à la position de Guterres quant aux déclarations de la représentante permanente des Etats-Unis, Nikki Haley, relatives à la tenue d’une réunion extraordinaire au Conseil de Sécurité sur l’Iran, le porte-parole adjoint a indiqué que «ceci revient aux membres du Conseil».

A LIRE : Les États-Unis demandent à l’ONU des réunions d’urgence sur la situation en Iran

Les manifestations contre la détérioration du pouvoir d’achat et les difficultés économiques avaient débuté jeudi dernier dans les villes de Mechhed et de Kashmar.

Depuis, cette vague de protestation a pris de l’ampleur pour regagner plusieurs plusieurs villes, dont la capitale Téhéran, faisant au moins 24 morts et des dizaines de blessés, tandis que plus de mille personnes ont été arrêtées par les forces iraniennes.

Etiquette: ;