La Corée du Nord a accepté vendredi la proposition de son voisin du Sud  de discuter mardi prochain, a annoncé le ministère sud-coréen de l’Unification, responsable des relations intercoréennes.

«La Corée du Nord nous a faxés ce matin un message, indiquant qu’elle acceptait la proposition de discussions le 9 janvier faite par le Sud», a déclaré à l’AFP un responsable du ministère.

A LIRE : Pyongyang a rétabli le téléphone rouge intercoréen

La rencontre aura lieu à Panmunjom, village frontalier où fut signé le cessez-le-feu de la guerre de Corée (1950 – 1953). Le porte-parole du ministère de l’Unification, Baek Tae-Hyun, a déclaré aux journalistes que ces discussions porteraient notamment sur les jeux Olympiques de Pyeongchang, qui se tiennent du 9 au 25 février, et sur «la question de l’amélioration des relations intercoréennes».

Ce dialogue intervient après deux années de dégradation du climat sur la péninsule, au cours desquelles la Corée du Nord a mené trois essais nucléaires et multiplié les essais de missiles.

Etiquette: ;