Un habitant de la Californie âgé de 41 ans, Mark Feigin, a eu des poursuites judiciaires ouvertes pour ses commentaires laissés sur la page d’un des groupes musulmans sur Facebook.

L’accusation insiste sur le fait que Feigin délibérément a poursuivi des représentants de la religion dans le réseau, en comparant ce qui l’islam et au terrorisme, et a insulté carrément les musulmans. A cause de cela, plusieurs personnes parlent de la suppression de la liberté d’expression sur Internet.

Il est à noter que le jour même, il est devenu connu d’un autre cas : Schaaf Patel, un musulman qui a laissé des commentaires en colère sous les tweets de Trump, a été attarpé à cause de son faux compte d’où il envoyait à lui-même
des messages offensants, où il se plaint, accusant les partisans du président en intolérance et racisme. À un moment donné, il a oublié de changer de compte et a envoyé un message de haine de son compte personnel.

Selon la logique actuelle, il s’agit d’un crime commis sur la base de la haine, pour lequel il est tout à fait réaliste d’obtenir une peine d’emprisonnement. Cependant, il n’est pas irréel de s’attendre à ce que cela affecte Patel, parce que la ligne générale de la strétegie politique des États-Unis stipule que seuls les Blancs peuvent être racistes.

Etiquette: ; ;