Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni vendredi à la demande des Etats-Unis pour évoquer les contestations en Iran. Une initiative fustigée par la Russie.

Les récentes manifestations antigouvernementales en Iran ne constituent pas une menace pour la paix et la sécurité internationales, a estimé l’ambassadeur de France devant le Conseil de sécurité de l’ONU, vendredi. Cette réunion du Conseil de sécurité  avait été sollicitée par les Etats-Unis en dépit des critiques d’autres membres permanents de l’instance. « Il appartient aux Iraniens et à eux seuls d’engager un dialogue pacifique qui doit reposer sur le respect des droits et des libertés fondamentales du peuple iranien. Aussi préoccupantes qu’elles soient, les évolutions de ces derniers jours ne constituent pas une menace à la paix et à la sécurité internationales », a dit François Delattre.

Etiquette: ;