Le Conseil de sécurité de l’ONU, passablement divisé, s’est réuni vendredi pour discuter, à la demande des Etats-Unis, de l’Iran où le pouvoir a organisé dans la journée de nouvelles manifestations en sa faveur.

L’ambassadrice américaine à l’ONU, Nikki Haley, a affirmé que « le monde regardait » ce que faisaient les autorités en Iran, lors d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la situation iranienne.

« Le régime iranien bafoue les droits de son peuple », a-t-elle ajouté, en dénonçant les dépenses d’armement iraniennes aux dépens selon elle du bien-être de la population. « Le message de ce peuple, c’est cessez de soutenir le terrorisme », a dit la diplomate en réclamant le rétablissement de l’internet en Iran.

La Russie a, de son côté, affirmé avec force vendredi à l’ONU qu’il revenait à l’Iran « de régler ses propres problèmes », en dénonçant vivement lors d’une réunion du Conseil de sécurité l’attitude des Etats-Unis vis-à-vis de ce pays.

« Vous gaspillez l’énergie du Conseil », a lancé l’ambassadeur russe Vassily Nebenzia à l’intention des Etats-Unis. L’ambassadrice Nikki Haley avait laissé sa place à son adjointe après son intervention au début de la réunion réclamée par Washington. Le diplomate russe a évoqué des « prétextes fantaisistes » pour cette session, en évoquant une « ingérence dans les affaires intérieures iraniennes ».

Etiquette: ;