Le président américain Donald Trump s’est félicité samedi de la reprise prochaine des discussions entre les deux Corées, en signe de détente diplomatique, et a ajouté espérer que celles-ci « iront au-delà » des jeux Olympiques de février en Corée du Sud.

« Au moment opportun, nous nous impliquerons » dans ces discussions relancées après deux ans de tensions exacerbées, marquées par trois essais nucléaires nord-coréens et de nombreux essais de missiles, a ajouté M. Trump devant la presse à Camp David.

La rencontre intercoréenne mardi prochain doit porter sur la participation de la Corée du Nord aux jeux de Pyeongchang, qui débutent le 9 février. En signe d’apaisement, Washington et Séoul ont reporté des exercices militaires conjoints, qui alimentent chaque année les tensions dans la péninsule, et qui devaient avoir lieu pendant les jeux Olympiques.

« Je veux vraiment que cela marche entre les deux pays, j’aimerais les voir participer aux jeux Olympiques et les choses pourraient peut-être continuer à partir de là », a-t-il expliqué, s’attribuant les mérites de la relance du dialogue par le ton très dur adopté contre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un.

Le président sud-coréen Moon Jae-In « m’a beaucoup remercié pour mes déclarations fortes » alors que les précédents dirigeants américains « avaient tout donné » au régime nord-coréen sans rien recevoir en échange, a-t-il affirmé.

Il a assuré samedi être prêt à discuter au téléphone avec le dirigeant nord-coréen. « J’ai toujours cru dans les discussions », a déclaré Trump, espérant « arriver à une solution très pacifique et très bonne ». Avant de conclure: « Si quelque chose peut ressortir de ces discussions, cela serait magnifique pour toute l’humanité ».

Etiquette: ; ;