Des représentants de la République populaire de Donetsk (RDP) ont remis à la Cour pénale internationale (CPI) des informations sur 545 résidents de la République décédés ou blessés lors de l’opération de Kiev dans le Donbass, a rapporté mardi une membre de la commission sur la fixation des crimes de guerre de l’Ukraine dans la région Elena Chichkina.

« En deux ans et demi de son activité, la commission a remis aux documents de la CPI contenant des informations sur 545 habitants de la République démocratique populaire qui ont été tués et blessés lors de l’agression militaire de Kiev », cite l’agence de presse Donetsk. Elle a précisé que cette liste comprend également des données sur 141 mineurs.

Selon Chichkina, ce n’est qu’en décembre 2017 que le procureur de la CPI a reçu des éléments de preuve sur 35 cas, à la suite desquels 28 personnes ont été tuées, et encore 28 personnes ont été blessées. Selon l’OSCE, de janvier à novembre 2017, dans le Donbass,425 personnes ont été tuées ou blessées, dont 39 enfants.

Dans le Donbass le 23 décembre, à la veille des vacances du Nouvel An, un autre cessez-le-feu est entré en vigueur, un accord ayant été conclu le 20 décembre à Minsk lors d’une réunion du groupe de contact. Selon le RPD er RPL, l’intensité des tirs des forces de sécurité ukrainiennes a diminué, mais les bombardements ne se sont pas arrêtés complètement.

Etiquette: ;