Une vingtaine d’associations saisiront jeudi le juge des référés. Elles réclament la suspension de la circulaire sur le recensement des migrants dans les centres d’hébergement d’urgence.

Une vingtaine d’associations ont annoncé mercredi qu’elles allaient saisir jeudi le juge des référés du Conseil d’État pour obtenir la suspension d’une circulaire controversée organisant le recensement des migrants dans les centres d’hébergement d’urgence, qu’elles dénoncent comme un « tri ».

L’annonce de cette action en justice intervient quelques heures avant une rencontre jeudi à Matignon entre les associations et le Premier ministre Édouard Philippe, qui leur présentera son projet de loi « immigration et asile ». « On veut mettre un coup de pression pour montrer qu’on n’est pas dupes. Notre position n’a pas évolué: nous voulons le retrait ou la réécriture de la circulaire », a indiqué Florent Gueguen, directeur de la Fédération des acteurs de la solidarité.

Etiquette: ;