L’Italie peut être soumise à des sanctions de l’UE si les autorités de Rome et du Latium ne font pas face à la crise des déchets, qui dure deouis plusieurs semaines, a averti le ministre de l’environnement du pays, Jan Luca Galletti.

Le problème des déchets existe depuis longtemps à Rome, mais il s’est intensifié après les vacances de Noël. Depuis que la décharge de Malagrotta avait été fermée en 2013, la ville envoie des tonnes de déchets ménagers dans d’autres régions italiennes et en Autriche.

La crise des ordures a déjà acquis le caractère d’un problème politique et est même utilisée par les partis politiques dans leurs campagnes avant les élections législatives à venir du 4 mars.

Etiquette: ;