Au moins 20.000 manifestants ont défilé samedi à Vienne contre la coalition entre la droite et l’extrême droite au pouvoir depuis près d’un mois en Autriche à laquelle ils reprochent ses positions sur l’immigration et son programme social.

Sous le mot d’ordre «  comité d’accueil de la nouvelle année  », 20.000 manifestants, selon la police, ont formé un long cortège dans le centre-ville à destination du quartier des ministères.

Dirigé par le jeune conservateur Sebastian Kurz, vainqueur à 31 ans des élections du 15 octobre, le nouveau gouvernement autrichien formé mi-décembre a intégré six ministres d’extrême droite à des postes clés, dont Heinz-Christian Strache, chef du Parti de la liberté d’Autriche (FPÖ) et vice-chancelier.

Etiquette: ;