Une source sécuritaire irakienne a annoncé, samedi, que l’armée a confisqué des centaines d’armes possédées sans permis, au cours d’une opération menée à l’est de la capitale Bagdad, dans le cadre d’un plan visant à reprendre le contrôle des armes dans le pays.


Le capitaine Nazhan Khedher, de la police de Bagdad, a déclaré à Anadolu que « les forces de l’armée affiliées au commandement des opérations à Bagdad a effectué une descente dans le quartier de Bassatine dans l’est de Bagdad dès le petit matin et a fouillé toutes les maisons à la recherche d’armes illégales ».

Khedher a précisé que les forces sécuritaires ont confisqué des centaines d’armes illégales, dont des fusils automatiques, des pistolets, des grenades, des munitions et des missiles antichars.

Cette opération s’inscrit dans le cadre d’un plan annoncé par le Premier ministre Haider al-Abadi, le mois dernier suite à l’annonce de la défaite de Daech.

L’opération vise à placer les armes sous le contrôle de l’Etat et à remettre toutes les armes lourdes aux forces réglementaires.

Khedher a également annoncé qu’un civil a été tué et 5 autres ont été blessés suite à l’explosion d’une bombe à proximité de quelques commerces dans la localité de Rachidiya, dans le nord de Bagdad, et ce, dans la matinée du samedi.

Etiquette: