Des groupes armés ont attaqué lundi l’aéroport international de Mitiga, dans la capitale libyenne. Son activité a par conséquent été suspendue provisoirement.

Des hommes armés ont pénétré lundi dans l’aéroport international de Mitiga à Tripoli, relate la chaîne locale Libya’s Channel. La police a toutefois réussi à évacuer tous les gens qui s’y trouvaient alors.

D’après la chaîne Sky News Arabia, il s’agit en l’occurrence de deux groupes armés loyaux au gouvernement d’«union nationale» à Tripoli. Il s’agit du groupe Al-Baqara épaulé par des radicaux en provenance de l’est du pays, poursuit la chaîne, qui a attaqué l’aéroport.

Les attaquants ont été contrés par des Forces spéciales de dissuasion, qui contrôlent l’aéroport, souligne la chaîne. Selon elle, les Forces continuent toujours à repousser les attaquants.

La Libye, où des autorités rivales, à Tripoli et dans l’Est, ainsi que de nombreuses milices, se disputent le pouvoir, a sombré dans le chaos après la chute du régime de Mouammar Kadhafi en octobre 2011.

En décembre 2014, le groupe djihadiste Daech, tirant profit de l’absence d’État, s’est implanté en Libye où il a revendiqué son premier attentat. En juin 2015, il s’est emparé de Syrte, à 450 km à l’est de Tripoli. Le groupe a été chassé de la ville en décembre 2016.

Etiquette: ; ; ;