La déclaration retentissante de Donald Trump, qui aurait avoué avoir de bonnes relations avec Kim Jong-un, s’est avéré être une mauvaise citation… Pas de surprise alors ?

Une citation du Président américain évoquant sa bonne relation avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, dans une interview au Wall Street Journal, était erronée, a affirmé la Maison-Blanche samedi soir.

La phrase «J’ai probablement une bonne relation avec Kim Jong-un», citée par le Wall Street Journal, qui pouvait laisser croire que les deux dirigeants étaient en contact, était en fait au conditionnel, a indiqué la porte-parole de la Maison-Blanche Sarah Sanders.

Sur l’enregistrement audio de la phrase pendant l’interview, que la Maison-Blanche et le journal ont chacun publié sur Twitter, on entendrait effectivement cela, même si la phrase n’est pas clairement audible (en anglais, la différence est mince, entre «I have» et «I’d have», note l’AFP).

«Le Wall Street Journal – encore des fake news – citation erronée du Président», martèle Mme Sanders dans son tweet.

Jusqu’à récemment, les dirigeants américain et nord-coréen n’avaient fait que s’insulter et échanger des menaces de guerre nucléaire. Donald Trump avait notamment déclaré que son bouton nucléaire était «beaucoup plus grand et puissant» que celui de M.Kim. Donald Trump avait aussi qualifié le chef suprême de la Corée du Nord de «fou», d’«homme-fusée» et de «chiot malade».

Etiquette: ; ;