Les pays partenaires de l’OTAN doivent poursuivre les réformes économiques et législatives nécessaires pour maintenir le niveau de capacités militaires nécessaire,

a déclaré mardi par le président du Comité militaire de l’OTAN, le général Peter Pavel, ouvrant la première réunion de la session de deux jours de cette structure, qui comprend les chefs d’état-major des 29 États de l’alliance.

« Nous devons discuter des perspectives de développement des capacités de l’OTAN pour projeter la stabilité dans les régions voisines, dans lesquelles les relations avec nos partenaires jouent un rôle important. Outre la véritable transformation militaire [dans les pays partenaires de l’OTAN], elles doivent fournir une base législative et juridique fiable, les conditions économique qui puissent soutenir des capacités militaires efficaces », a-t-il déclaré.

« Demain, il y aura deux réunions avec nos partenaires en Ukraine et en Géorgie, dont les représentants nous informeront de la situation dans la région », a-t-il déclaré.
Selon lui, au cours de ces sessions, le processus de réformes en Ukraine et un ensemble de mesures pratiques pour soutenir la Géorgie de l’OTAN seront discutés.

 

Etiquette: ; ;