Au moins 32 corps ont été découverts dans des fosses communes dans l’Etat de Nayarit, au nord-ouest du Mexique, ont annoncé hier les autorités locales.

« La première fosse a été localisée samedi. Elle contenait neuf corps », et se situe dans une zone rurale proche d’une plantation de bananes, a indiqué à l’AFP une source auprès des autorités judiciaires, sous le couvert de l’anonymat. Plus tard dans la journée, une autre source auprès des autorités judiciaires a indiqué que le nombre de corps retrouvés s’élevait désormais à 32 et que les fouilles se poursuivaient.

Les états voisins de la province de Nayarit, Sinaloa et Jalisco, voient s’affronter deux puissants cartels de drogue pour le contrôle du narcotrafic. Selon des chiffres officiels, 117 personnes ont été portées disparues l’an dernier dans cet Etat. A la fin novembre 2017, 23.101 homicides avaient été recensés dans le pays, un chiffre record depuis la mise en place des statistiques en 1997. Une vague de violence frappe le Mexique depuis 2006, et a fait plus de 200.000 morts et une estimation de 30.000 disparus.

Des experts pensent que cette violence est notamment la conséquence de la guerre contre les narcotrafiquants, lancée en 2006 par le gouvernement avec l’aide de l’armée, qui a abouti à fragmenter les cartels en cellules plus petites et plus violentes.

Etiquette: