57% des Britanniques demandent le deuxième référendum sur le Brexit dans le cas où Teresa May ne parviendrait pas à conclure un accord commercial avec l’UE.

Parmi les partisans de l’idée du second référendum figure l’écrasante majorité de la jeunesse britannique.

Le Labour a également voté à l’unanimité pour un référendum réitéré – 74% des voix. D’ailleurs, jusqu’à présent, le Parti travailliste a refusé cette idée, malgré le soutien du deuxième référendum du côté de ses électeurs.

Rappelons que récemment Nigel Faraj, l’ancien chef du Parti de l’indépendance du Royaume-Uni et l’actuel membre du Parlement européen, a déclaré résolument la nécessité d’un nouvel audit de la société sur le consentement avec le retrait de l’Union européenne. Cependant, Thérèse May, la Première ministre britannique, était catégorique : « Nous n’aurons pas le deuxième référendum ». Elle a déclaré que l’accord avec l’UE serait conclu et a ajouté que même une mauvaise affaire était meilleure que son absence.

En même temps, apparemment, en réponse aux oscillations du Royaume, l’Union européenne a reçu des propositions pour reconsidérer sa position et rester dans l’alliance.