Les indépendantistes ont élu mercredi un des leurs, Roger Torrent, à la présidence du parlement catalan, lors d’une première séance parlementaire depuis les élections visant à poser les jalons pour réinvestir Carles Puigdemont comme dirigeant de la région.

Roger Torrent, élu de la Gauche républicaine de Catalogne (ERC), a été désigné président du parlement par 65 voix contre 56, en l’absence de huit députés sécessionnistes placés en détention ou en exil volontaire à Bruxelles, dont Carles Puigdemont, destitué par Madrid.

Etiquette: ;