Le pape François est en visite au Chili où il célèbre ce mercredi une messe à Temuco, dans le sud du pays, sur le territoire des indiens Mapuche, la principale ethnie indigène du pays.

Ce peuple, qui a repoussé les colons espagnols a ensuite été colonisé par le pouvoir créole chilien, lutte depuis pour la récupération des terres usurpées. Ces trois dernières années, une vingtaine d’églises ont aussi été brûlées dans la région, des attaques en partie attribuées à des groupes extrémistes Mapuches. Retour sur la relation parfois ambiguë, souvent violente, entre l’église catholique et les indiens Mapuches avec notre correspondante à Santiago.

Etiquette: ;