L’émissaire onusien Matthew Nimetz, qui s’emploie à régler un différend de 27 ans entre la Grèce et la Macédoine au sujet du nom de l’ancienne république yougoslave, s’est déclaré « très optimiste » après des discussions ce matin sous l’égide des Nations unies.

« Je suis très optimiste sur le fait que le processus va dans une direction positive », a indiqué Nimetz, lors d’un point-presse après cette rencontre entre des représentants de toutes les parties au siège de l’ONU à New York.

Etiquette: ;