Un haut responsable iranien a déclaré jeudi que la présence «illégale» des troupes américaines en Syrie ne contribuerait pas à la paix dans le pays.

« Les Etats-Unis devraient permettre au peuple syrien de discuter entre eux afin d’établir la paix en réglant les différends», a déclaré le chef du Conseil stratégique iranien des relations étrangères, Kamal Kharazi, à l’issue d’une rencontre avec le ministre syrien de la réconciliation nationale Ali Haidar à Damas.

A LIRE : Président iranien : le nouveau plan des Etats-Unis pour la Syrie est contraire à la réglementation internationale

Il a également indiqué que lors de cette réunion, il avait discuté des moyens de promouvoir la réconciliation nationale en Syrie, et le rôle des éléments étrangers dans ce processus.

Par ailleurs, M. Haidar a déclaré que la plupart des groupes syriens mettent l’accent sur la réconciliation nationale et en qualifiant de satisfaisant les efforts déployés dans ce domaine.

La Syrie surmontera la crise, et la victoire se réalise en coordination avec ses alliés, a-t-il dit.

Se référant aux liens de longue date entre Téhéran et Damas, le ministre syrien a déclaré que les deux pays se battaient sur le même front.

Etiquette: ; ;