L’armée turque a confirmé samedi avoir lancé une offensive terrestre et aérienne dans le nord de la Syrie contre une milice kurde considérée par Ankara comme une organisation terroriste.

Baptisée « Rameau d’olivier », l’opération, qui vise les Unités de protection du peuple (YPG), a débuté à 14H00 GMT. L’armée turque a précisé que l’opération serait menée « en respectant l’intégrité territoriale de la Syrie » et était fondée sur les droits de la Turquie en vertu du droit international.

« Nous appelons les parties opposées à faire preuve de retenue ». La Russie s’est déclarée samedi « préoccupée » et a appelé à la « retenue », après l’annonce par la Turquie de cette offensive. « Moscou est préoccupée par ces informations », a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué. « Nous appelons les parties opposées à faire preuve de retenue », a-t-il souligné.

La Turquie tient le régime syrien informé. La Turquie a déclaré samedi qu’elle tenait le président syrien Bachar al-Assad informé de son offensive dans la région syrienne d’Afrine contrôlée par les Kurdes. « Nous avons informé toutes les parties de ce que nous faisons. Nous informons même le régime syrien par écrit », a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu sur la chaîne 24 TV. « Même si nous n’avons pas de relations avec le régime, nous entreprenons des actions en conformité avec le droit international ».

Etiquette: ; ; ;