Le représentant du Kurdistan syrien à Moscou, Rodi Osman, a confié à Sputnik avoir demandé à la Russie d’intervenir pour arrêter l’opération militaire turque contre les Kurdes syriens.

«Les forces aériennes turques ont bombardé Bulbul. L’approbation de cette opération contre Afrine est une grave erreur. La Russie doit intervenir pour arrêter l’opération et annuler le feu vert donné à la Turquie. La Russie ne doit pas être du côté de ce régime. Il est notoire que le régime turc fasciste est un foyer et un complice des terroristes», a dit Rodi Osman à Sputnik.

Il a ajouté que le soutien de l’opération militaire turque et l’occupation d’Afrine par les troupes turques mettaient en péril la vie d’environ un million de personne. Selon lui, une menace de massacre pèse sur la population.

Dimanche Ankara a annoncé que les chars turcs étaient entrés dans la région d’Afrine et avaient apporté une assistance à l’Armée syrienne libre dans l’opération contre les unités kurdes. Selon la même information, les blindés turcs n’ont pas rencontré une résistance sérieuse des Unités de protection du peuple qui reculaient à l’intérieur de la Syrie.

Pour sa part, Rodi Osman contacté par Sputnik a démenti l’entrée de la Turquie dans la province d’Afrine affirmant que les soldats turcs et leurs alliés s’étaient heurtés à une farouche résistance et avaient dû reculer.
Samedi, l’état-major interarmées turc avait annoncé le lancement de l’opération Rameau d’olivier contre les groupes paramilitaires kurdes stationnés dans la zone d’Afrine, dans le nord de la Syrie.

Etiquette: ; ; ;