L’ancien président catalan destitué par Madrid Carles Puigdemont est arrivé lundi matin à Copenhague en dépit de la menace de mandat d’arrêt international qui le guette en quittant la Belgique, selon des images des télévisions danoises.

Le chef de file séparatiste est arrivé peu après 08H30 (07H30 GMT) à l’aéroport de Kastrup-Copenhague, sans faire de déclaration. Carles Puigdemont doit participer dans la capitale danoise à un colloque sur la Catalogne et l’Europe à 14H00 locales.

Rappelons qu’après l’application de l’article 155 de la Constitution espagnole, Carles Puigdemont a dû quitter l’Espagne pour éviter son emprisonnement. A partir du 30 octobre, il s’est trouvé en Belgique.

Etiquette: