Une voiture piégée a explosé ce samedi dans le centre de Kaboul.

La très violente explosion a secoué à la mi-journée le quartier où se trouvent les bureaux du ministère de l’Intérieur. De son côté, le ministère de la Santé indique qu’il y aurait au moins dix-huit blessés. Selon une ONG italienne, qui relaie l’information sur Twitter, il pourrait y avoir une cinquantaine de blessés. L’Agence Associated Press, citant le ministère de l’Intérieur afghan, assure pour sa part qu’il y a soixante-dix blessés.

L’explosion, distinctement entendue des bureaux de l’AFP dont les fenêtres ont tremblé, a aussitôt dégagé un énorme panache de fumée blanche au-dessus de la capitale afghane. Le quartier visé abrite également le siège de la police et des bureaux de l’Union européenne.

« C’était énorme, toutes les vitres ont volé en éclat » a indiqué à l’AFP un libraire installé dans une rue perpendiculaire, à quelques dizaines de mètres de ces institutions.

Etiquette: ;