Le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, et la Premier ministre britannique, Theresa May ont discuté au téléphone.

Des sources à la Présidence turque ont annoncé, vendredi, que les deux dirigeants ont effectué un entretien téléphonique.

Erdogan a confirmé que l’Armée turque prend toutes les précautions pour ne pas porter atteinte aux civils, au cours de l’opération « Rameau d’olivier » lancée samedi en Syrie, ont fait savoir les sources.

A LIRE : La France en position délicate sur la question des frappes turques

Le président a aussi rappelé que la Turquie mène l’opération en recourant à son droit de légitime défense émanant du droit international et de l’article 51 de la Charte des Nations Unies (ONU).

Il a insisté que le but de l’opération est d’éliminer les organisations terroristes PKK/PYD et Daech de la région d’Afrin.

Pour sa part, May a déclaré apprécier les contributions à la lutte contre Daech, de la Turquie qui a joué un rôle majeur pour rétablir la stabilité en Syrie.

Les deux dirigeants ont convenu de maintenir le contact en vue d’identifier une solution à la question syrienne.

Etiquette: ; ;