Une idée pour le français? Le gouvernement d’Édourd Philippe a lancé le site Internet « monideepourlefrancais.fr » afin de recueillir les propositions des francophones en vue de la conception d’un « grand plan » pour le français.

Le gouvernement veut mobiliser autour de la francophonie. Il a en effet lancé vendredi 26 janvier le site Internet « monideepourlefrancais.fr » afin de recueillir les propositions des francophones de par le monde, en vue de la conception d’un « grand plan » pour le français que le président Emmanuel Macron présentera le 20 mars.

Les idées déposées sur la plateforme numérique « ne resteront pas lettres mortes » et viendront « nourrir ce grand plan pour le français et le plurilinguisme dans le monde », a déclaré Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, lors du lancement du site à Paris vendredi 26 janvier.

Les propositions déposées en ligne sont pour l’heure peu nombreuses, mais variées. « Mon idée pour le français, c’est taxer Youtube et Facebook pour soutenir la création vidéo francophone », écrit ainsi Thomas, un Canadien, tandis que Pacom, de RD Congo, suggère de « mettre en place des kit de cinéma mobiles dans les villes et les villages.

Le président Macron, très présent sur la scène internationale, a récemment fait de la francophonie une « cause nationale », alors que le nombre de locuteurs français devrait quasiment tripler d’ici à 2050, de 274 millions aujourd’hui, à 750 millions, grâce à l’explosion démographique en Afrique.

« Quand on regarde les chiffres, on peut faire ‘cocorico’, mais il n’y a aucune automaticité », a averti le secrétaire d’État, appelant en particulier à un effort sur la formation et l’apprentissage du français.

Etiquette: ;