Dans sa lettre adressée au président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, le Patriarche oecuménique d’Istanbul a imploré Dieu afin que l’opération «Rameau d’olivier» apporte la paix et résolve le problème du terrorisme qui sévit depuis des dizaines d’années dans le pays et qui a coûté la vie à des milliers d’innocents.

« Nous et nos fidèles souhaitons que cette maladie qu’est le terrorisme et qui fait souffrir grand nombre de nos concitoyens dont principalement nos concitoyens kurdes de l’Est, prenne fin », a t-il déclaré.

Ainsi, le Patriarche a envoyé, au nom de son patriarcat et de ses fidèles, une lettre à Recep Tayyip Erdogan, afin d’exprimer son soutien à l’opération «Rameau d’olivier» menée par les Forces armées turques contre les groupes terroristes présents dans la région d’Afrin.

Ce dernier, qui s’est adressé au chef d’Etat en commençant sa lettre par « Cher Président », a partagé que l’église, conformément à ses anciennes coutumes de prières, prie pour le bien-être de l’Etat, la santé de ses dirigeants, la paix et la prospérité de la communauté ainsi que de celles des milliers d’habitants des pays voisins du Sud, dont principalement la Syrie et qui ont été contraints de quitter leur foyer en raison de la guerre.

« Nous prions Dieu de tout cœur afin que l’opération « Rameau d’olivier », dirigée par votre personne, apporte la paix et résolve le problème du terrorisme qui sévit depuis des dizaines d’années dans notre pays et qui a coûté la vie à des milliers d’innocents », s’est exprimé le Patriarche.

Par ailleurs, il a confié que l’attitude cohérente du président face aux groupes terroristes a trouvé écho au sein de la communauté internationale.

« Nous espérons la réussite de l’opération « Rameau d’olivier », symbole de la paix et qu’elle apporte cette dernière dans la région et qu’elle insuffle l’espoir d’un avenir meilleur dans un monde en sécurité », a t-il partagé.

Enfin, ce dernier a imploré Dieu afin qu’il accorde santé et sérénité au président qui lutte en personne contre les dangers locaux et étrangers et ce, « afin de porter notre pays vers de jours meilleurs ».

Etiquette: ; ; ;