Le directeur adjoint Andrew McCabe, accusé par le président américain d’être proche de l’ex-patron du FBI James Comey, a quitté ses fonctions lundi avec effet immédiat.

Depuis des mois dans le collimateur du président Donald Trump, le numéro deux du FBI, Andrew McCabe a quitté ses fonctions, a confirmé lundi une source gouvernementale. Le numéro deux de la police fédérale était l’objet depuis 2016 de critiques récurrentes de la part du président américain et de responsables républicains, qui l’accusent d’être proche des démocrates. Il quitte son poste avec effet immédiat, mais restera sur le registre des employés de la police fédérale jusqu’en mars pour des raisons administratives.

Donald Trump semble avoir focalisé sur ce haut fonctionnaire policier toute l’amertume que suscite chez lui l’enquête très sensible qui cherche à déterminer si l’équipe de campagne du milliardaire républicain s’est concertée avec les Russes pour influencer les résultats de l’élection présidentielle de 2016. Ainsi, Donald Trump avait-il publiquement reproché à son ministre de la Justice, Jeff Sessions, de ne pas avoir renvoyé Andrew McCabe à l’époque où celui-ci était directeur par intérim du FBI.

Etiquette: ;