La France souhaite organiser en 2018 une réunion entre pays européens et du Maghreb pour décider d’une « ambition commune méditerranéenne », a annoncé aujourd’hui Emmanuel Macron, relançant l’idée d’une coopération qui n’est jamais parvenue à surmonter les blocages, liés notamment au conflit israélo-palestinien.

« Nous l’avons parfois fait en ayant une vision peut-être trop large de la Méditerranée et en allant en quelque sorte s’abîmer sur des conflits qui nous dépassaient ou nous arrêtaient », a estimé le chef de l’Etat français lors d’un discours à l’Assemblée à Tunis.

« Mais entre les rives du Nord et les rives du Sud, il y a une histoire, des projets, des diasporas, des jeunesses qui se regardent et n’attendent que de faire », a-t-il ajouté. « Si vous en êtes d’accord, j’aimerais que la France puisse accueillir cette année une première réunion des dirigeants, des sociétés civiles, des jeunes, des universitaires, de quelques pays européens de la Méditerranée et des pays du Maghreb et que nous puissions nous voir, nous parler, décider ensemble s’il y a une stratégie commune en Méditerranée ».

Etiquette: ; ; ; ;