Donald Trump avait anonncé dès le début du mois de janvier la suspension d’une aide financière au Pakistan, jugé complaisant avec les talibans. Pour Emmanuel Derville, journaliste correspondant basé à New Delhi, Islamabad peut très bien s’en passer.

Для плеера требуется установить Flash Player