La commission du Renseignement de la Chambre des représentants américaine a publié vendredi la note controversée dénonçant les méthodes du FBI, quelques minutes seulement après l’annonce par Donald Trump que cette note avait été déclassifiée.

« Elle a été déclassifiée [la note confidentielle critiquant le FBI], nous verrons ce qui se passera », a affirmé Donald Trump depuis le Bureau ovale, ignorant les mises en garde du patron du FBI contre une telle initiative. « Ce qui se passe dans notre pays est une honte (…) Beaucoup de gens devraient avoir honte », a-t-il encore dit, sans citer de noms.

Christopher Wray, actuel directeur du FBI nommé par Donald Trump, a clairement indiqué qu’il n’était pas favorable à cette publication. Le ministère de la Justice a lui aussi fait part de ses réserves notamment pour des raisons de sécurité et le risque de dévoiler des méthodes de collecte du renseignement.

La note –encore inédite– a été rédigée par le controversé président républicain de la commission du Renseignement de la Chambre des représentants, Devin Nunes, contre l’avis des membres démocrates de sa commission, à partir d’informations secrètes.

L’objet: les écoutes mises en place par le FBI contre un membre de l’équipe de campagne Trump en 2016, dans le cadre des investigations sur les actions russes.

Etiquette: ;