L’idée de transformer l’ancienne centrale de la Gestapo à Hambourg (Stadthaus) en immeuble avec des boutiques de luxe a soulevé un tollé dans toute l’Allemagne.

Son panneau de bienvenue fait penser aux slogans nazis qui «accueillaient» les détenus des camps de concentration d’Auschwitz, de Dachau et d’Oranienbourg-Sachsenhausen, fustige Olaf Wunder, chroniqueur du Fokus.

«Plus qu’insensible, ce qui se passe là», estime un représentant de la mairie, qui préfère garder son anonymat. Ce problème pour le moins épineux n’a pas tardé à se retrouver au centre de l’attention et des préoccupations des citadins, qui se demandent de quelle façon l’entreprise de construction Quantum, chargée des travaux, envisage de gérer ce patrimoine historique.

«Chaque personne qui entre dans cette maison doit savoir ce qu’il s’y est passé»

La situation devient en effet de plus en plus préoccupante, si bien que mardi dernier, à l’occasion du 85ème anniversaire de la prise de pouvoir par Hitler, un évènement nommé «Commerce au lieu de commémoration? Jamais!» a eu lieu devant la Stadthaus. Il s’agit d’une initiative conjointe de diverses organisations de victimes rassemblées sous la bannière «Initiative pour le site commémoratif Stadthaus», s’opposant à ce que le futur mémorial soit géré par une entreprise privée.

«Tout ce qui s’est passé dans la Stadthaus n’est pas un évènement secondaire de l’histoire, que l’on pourrait balayer par quelques panneaux commémoratifs. Chaque personne qui entre dans cette maison doit savoir ce qu’il s’y est passé», a ainsi fustigé le pasteur Ullrich Hentschel, ancien directeur d’étude de l’Académie évangélique.

La Stadthaus devrait-elle devenir un site commémoratif?

L’ancien chef de la police, Wolfgang Kopitzsch (parti SPD), demande désormais à ce que la Stadthaus devienne le site commémoratif central de Hambourg en ce qui concerne la dictature nazi. L’acteur Rolf Becker, l’historien Ulrich Bauche, dont le père a été torturé dans la Stadthaus, et Ilse Jacob de l’Association des persécutés du régime nazi s’opposent également au projet de Quantum.

Etiquette: ;