Le président sortant de Chypre, le conservateur Nicos Anastasiades, a été réélu dimanche face au candidat de gauche Stavros Malas, après s’être engagé à relancer les pourparlers de réunification de la petite île méditerranéenne, divisée depuis 1974.

M. Anastasiades, 71 ans, a obtenu 55,99 % des voix contre 44 % pour M. Malas, selon les résultats définitifs. Le taux de participation s’est élevé à 73 % comparé à 71,88% au premier tour dimanche dernier, alors que quelque 550.000 électeurs étaient appelés à voter.

Dans la capitale Nicosie, des dizaines de supporters du président réélu ont commencé à affluer en début de soirée dans le bâtiment où M. Anastasiades doit prononcer son discours de victoire.

« Je suis venue le féliciter », a confié tout sourire à l’AFP Christina Zikkou, avocate de 42 ans qui a pris part à la campagne comme bénévole.

« J’étais confiante, car le peuple a pu voir tout ce qu’il a accompli durant cinq ans et constater qu’il est l’homme dont le pays a besoin », a-t-elle ajouté, une écharpe de son champion autour du cou.

Etiquette: ;