La troisième fois au cours des deux dernières semaines, l’armée turque a tenté de se rendre au sud de la province d’Alep.

Для плеера требуется установить Flash Player

Ankara a envoyé un nouveau convoi, composé de 50 remorques, qui sont des véhicules blindés et du matériel de construction.
Aujourd’hui, à travers la frontière d’Atareb, un convoi militaire a suivi à Alep. Pour le moment, selon des militants de l’opposition, il a atteint le secteur de front à Tal al-Eis, qui est en face des positions de l’armée syrienne.

Ankara explique le transfert de véhicules militaires par la nécessité de créer un centre de surveillance qui surveillera la préservation du cessez-le-feu dans la région. En fait, l’installation de l’armée turque dans le sud d’Alep lui permettra de bloquer tous les efforts des forces armées sur l’offensive d’Idlib et la lutte contre les groupements djihadistes.