Malgré la signature d’un accord avec le ministère de la Justice, qualifié de «trahison» par la CGT et FO, la mobilisation de surveillants réclamant davantage de sécurité s’est poursuivie avec une nouvelle manifestation.

Для плеера требуется установить Flash Player